Funky - Le saut de lapin de compétition

Feb 10, 2013

Chez Monsieur London, nous aimons les lapins, un des directeurs en a eut jusqu’à sept dans son enfance, et a appris au dépend de ses parents que « promis je m’en occuperais tous les jours » ne sont que des mots. L’autre directeur aime les lapins aussi et sait très bien les cuisiner.

Il y a quelques mois alors que nous étions en train de créer notre logo ; un lapin qui saute, nous avons découvert une pratique nord européenne et anglaise assez particulière qui, nous pensons, pourra faire des émules chez les grands sportifs que vous êtes.

Nous commencerons  cette enquête par introduire le concept, puis les règles avant de vous donner quelques conseils pour pratiquer cette noble activité.

Le saut de lapin en anglais Rabbit / Bunny Hopping a été inventé en suède, suivant les règles des courses d’obstacles pour chevaux, dans les années 80 sous le nom de Kaninhop, et s’est rapidement développé dans ses pays voisins nordiques. Aux Etats unis d’Amérique on retrouvera l’US Agility association, l’USRAA, en Angleterre  pays qui a vu sa première compétition en 2009, c’est le RJUK, le Rabbit jumping UK qui fédère la pratique et ses membres. Il est a noté qu’étant jeune le Kaninhop se développe surtout par des passionnés qui voit dans leur sport un moyen supplémentaire de partage avec leur animal préfère.

Jumping rabbit RJUK

Le concept ?

Une dizaine de lapins, tenus par une laisse, parcourent  tout à tour un trajet entravé d’obstacles qu’ils devront sauter. Les hauteurs et longueurs des obstacles divergent selon les catégories. 

Qui gagne ?

Le lapin qui saute le plus nettement, le plus rapidement, le plus haut, et le plus loin. Par extension on peut considérer que l’entraineur à qui il sera recommandé de porter des chaussures de sport, sera sans doute lui aussi un gagnant.

Les records actuels sont détenus par des lapins Danois :

Yabo pour un saut en longueur  de  300cm - 12/06/99

Tosen pour un saut en hauteur de 99.5cm – 28/06/97

Jumping rabbit rucca

Les règles ?

 La première règle, sur laquelle personne ne transigera est le bien être du Lapin, on peut dire que sur ce point toutes les sources sont unanimes. Il y a cependant des petites variations selon les pays. Ce qui explique le regrettable manque d’une compétition international de Rabbit Hopping. Le temps par exemple n’est pas toujours un facteur pris en considération.

  • Pas de dopage pour le lapin (j’anticipe un peu, actuellement, les lapins ne sont ni testés pour les EPO ni pour la luzerne).
  • Ne pas faire tomber l’obstacle.
  • L’entraineur ne doit jamais être devant le lapin (autrement il pourrait trop tirer sur la laisse alors le lapin doit garder un certain libre arbitre).
  • Ne pas encourager le lapin par des bruits.
  • L’entraineur ne doit pas utiliser ses mains plus de trois fois durant le parcours.
jumping bunny

Les différentes catégories et parcours ?

Les lapins sont repartis selon leur poids, et peuvent l’être selon leur âge, il y a ainsi une catégorie et parcours dit "Vétéran" pour les lapins de plus de 5 ans.

Pour ce qui est des parcours, on en trouve jusqu’à 10 sortes, parcours droits, en zigzag. Nous allons ici détailler les deux plus excitants :

Le saut en point  : 10 obstacles sont disposés en cercles, 1 obstacle égal un point, le lapin dispose d’une minute

Le Duel de saut  : Des parcours parallèles avec des obstacles identiques. Les lapins sont lâchés en même temps

Bon maintenant, la question la plus importante, car au-delà de la compétition, c’est le plaisir que vous aurez avec votre lapin qui importe. 

jumping bunny

Comment puis-je à mon tour pratiquer le Bunny hopping ?

Premièrement, je vais mettre un petit bémol à votre ardeur d’enthousiaste, il est déconseillé d’acheter un lapin si ce n’est que pour le faire sauter. Particulièrement toi, le lecteur du soir qui vient de rentrer de soirée et qui n’a pas pu résister, intrigué que tu es, d’ouvrir un article sur le saut de lapin – Oui toi, ne commande pas ton lapin sur internet tout de suite et donnes toi un jour au deux pour reconsidérer la chose sobrement. Le Lapin, même si entraîné, doit aimer sauter, ce qui ne sera peut-être pas le cas de votre lapin. D’autant plus que certaines races de lapin ne sont pas prédisposées au saut. On citera notamment le bélier de Français, et le géant des Flandres qui ne dépasseront pas les 15-20cm, ou encore le lapin angora dont le poil est long et gênant.

Un lapin peut être entraîné à partir de 8 semaines et entrée en compétition à partir de 8 mois. Avant toute chose il faut aimer l’animal, et établir une connexion. Un entrainement de 10 à 30 minutes quelques fois par semaine peut être mis en place. Trop d’entrainement, et le lapin sera blasé. L’entrainement sera progressif avec des barres à 5 cm pour commencer, puis de plus en plus haut. Si votre lapin ne bouge pas, essayé de lui toucher l’arrière ou gratter lui le ventre. Il sera important aussi de rester positif avec le lapin et de ne pas l’insulter, le menacer, ou le faire cuir. Au contraire, récompenser le après sa performance pour mieux le conditionner, certains conseille de la nourriture, d’autres des caresses, chacun son truc.

Jumping rabbit rucca

Voilà, quoi rajouter sinon que l’ingrédient selon tous, c’est « l’amour et la confiance ». Il vous faut « croire en votre lapin et il croira en lui-même ». A noté qu'il n’y a malheureusement pas encore de club en France, mais j’ai crue voir sur les forums que nombres d’adeptes s’organisaient, donc espoir les amis !

Sinon, vous pouvez rejoindre l’équipe de Monsieur London qui est très motivée par une sortie en grande pompe pour la prochaine compétition du Samedi 8 Juin 2013. On est en contact avec le RJUK qui mettra d’ailleurs bientôt un bon d'achat Monsieur London aux enchères.

Un mot pour la fin ; Nous on aime beaucoup les lapins qui sautent, après si votre lapin ne saute pas naturellement on s'est laissé dire que le lapin était très tendre jusqu’à 8 mois. 

bunny jumping - Digby
Pictures courtesy of RJUK are all rights reserved 

Suivez-nous