Le costume est mort, vive le costume.

Jul 19, 2013

Homme en costumeEn 2013, peu sont encore les professions à rendre obligatoires le port du costume, et plus encore de la cravate. Faut-il le regretter ? Certains grincheux, toujours forts occupés à pleurer un glorieux passé cent fois ressassé, aiment à y voir le signe d’une certaine décadence. A entendre ces nostalgiques du complet veston, les hommes étaient plus élégants dans les années 50. C’est pourtant un peu confondre « Mad Men » et la réalité. Certes, l’idée de voir tant de messieurs portant costumes de tailleurs et belles cravates a du charme. Mais il n’est pas sûr qu’elle corresponde à l’époque.

Surpris ? Vous pensiez que l’Almanach de Monsieur London allait encore vous sortir un refrain passéiste ? Vous étiez loin du compte. Nous pensons au contraire que la fin de l’obligation de porter le costume est une chance pour tous ceux qui l’aiment vraiment. Après tout, si quelqu’un aime à s’affubler d’un survêtement en polyester toute l’année, pourquoi le forcer à s’habiller autrement ? On peut regretter ses choix, bien évidemment, mais le tout relève de la liberté individuelle.

Surtout, cela permet désormais de dédramatiser l’usage du costume, de la cravate ou du chapeau. Il ne s’agit plus en effet que d’un choix vestimentaire parmi d’autres, et ouverts à tous. Nous organisons une fois par mois à Londres un « networking event » rassemblant professionnels et passionnés du milieu de l’élégance masculine, et la personnalité de ceux répondant présents ne finit jamais de nous surprendre. Venants de milieux sociaux très différents, d’horizons divers, ceux-ci peuvent néanmoins se retrouver par le biais du style. Un style qui, en devenant non-obligatoire, a fini par transcender les origines et classes sociales.

En effet, combien de grands patrons s’affranchissent désormais du port de la cravate ? Combien d’intellectuels prennent-ils encore la peine de passer une veste avant d’apparaitre dans une interview ? Combien de philosophes en pull-over et d’écrivains en polo ? Il n’est plus nécessaire d’apparaitre en costume pour assurer sa position sociale. Celui-ci est donc à la portée de tous, comme la cravate, le nœud papillon ou les bretelles. Amusant changement civilisationnel… 

F.McKenzie

Vous aimerez peut être aussi

Pantalon couleurSeersuckerNoeud papillon

Est-ce raisonnable de....         Le seersucker, étoffe estivale   Nos noeuds papillons

Suivez-nous