Gentleman Farmer, l’homme Monsieur London

Nov 14, 2012

Monsieur LondonDur travail que le référencement d’un site sur internet, mais qui réserve parfois de bonnes surprises. Dans les mots clés les plus populaires renvoyant vers notre site, nous avons ainsi récemment découvert en bonne place l’expression Gentleman Farmer, et plus exactement « casquette Gentleman Farmer », une périphrase signifiant simplement «Casquette en tweed ».

La chose nous a réjouis, tant la figure masculine du Gentleman Farmer est au cœur de l’univers Monsieur London, mettant en scène un homme classique et aventureux, sans fioritures excessives. L’élégance simple et intemporelle associée à cette expression évoque ainsi des matières fines et résistantes, une vie au grand air idéale, et idéalisée. Un monde où l’on part aux champignons en costume prince de galles, cravate en laine et chaussures en cuir un peu montantes, casquette ou chapeau vissé sur la tête pour éviter les gouttes d’eau tombant des feuilles à l’orée d’un bois. Ou l’on arrive à mêler la vie en extérieur à la bonne tenue  de ses habits, et où l’on porte des bretelles pour tenir son pantalon, juste pour soi, parce que c’est pratique.

Evidemment, les obligations de la vie moderne rendent ce style de vie un peu suranné, mais nous aimons penser chez Monsieur London qu’il est encore possible de vivre de cette façon, et qu’un gentleman ne se reconnait ni à son sang, ni à ses opinions politiques, mais à sa façon d’être. Le propre des concepts est d’être adaptable, et le Gentleman Farmer d’aujourd’hui peut être partout, à la ville comme à la campagne, de cent façons différentes.

Grand voyageur, il sait, comme l’Ulysse de Du Bellay, apprécier la douceur angevine après avoir humé l’air marin, et son bistrot du XIIème après les soirées sur la plage péruvienne de Mancora. Il mêle l’engagement de Lord Byron aux souvenirs de la beat Generation, mais connait la valeur d’un moment avec un bon livre au coin du feu.  Ce qui lui est cher est ce qui dure.  

Suivez-nous