Un noeud bien fait

Oct 07, 2012

Cravate club en popeline

Aimée, rejetée, admirée ou jalousée, la cravate est le cœur du vestiaire masculin moderne, revenant en permanence à la mode sous des formes différentes depuis trois siècles. Jamais dépassée, jamais décalée.

Tout comme nos bretelles, nos cravates sont le produit d’une histoire insulaire, associée à l’ère victorienne. Fabriquées par la grande manufacture Irlandaise Atkinsons, fondée par le maire de Dublin en 1820, celles-ci furent en effet reconnues par la reine Victoria dès 1827, qui leur accorda un « royal warrant ». Une distinction typiquement britannique, reconnaissant officiellement les fournisseurs de la famille royale. Depuis, Atkinsons est la seule maison produisant de la « popeline royale irlandaise », tissu composé pour cinquante pour cent de soie, et pour l’autre moitié de laine de mérinos australien.

Mais toute irlandaise et royale qu’elle soit, cette histoire a pourtant aussi de lointaines origines françaises.  Originellement appelée papeline, ou lin du pape, la popeline fut en effet créé dans la cité papale d’Avignon, ou elle servait à fabriquer les luxueuses robes de la cour pontificale. La méthode de fabrication du tissu fut ensuite importée en Irlande au 17e siècle par des huguenots français fuyant la révocation de l’Edit de Nantes. Dans ce nouveau pays, les exilés français prirent l’habitude d’introduire de la laine de haute qualité à leur soie, créant ainsi la popeline irlandaise. Il fallut encore deux siècles pour qu’elle devienne royale. Et deux de plus pour qu’elle s’invite dans la collection de cravates de monsieur London, au coté d’autre tissus de grande qualité.

Cousues main, nos cravates reflètent ainsi un savoir faire de deux siècles, ainsi que nos choix esthétiques résolument modernes. Une fois encore, Monsieur London s’est plongée dans des catalogues d’échantillons d’une largeur à faire pâlir l’Encyclopædia Britannica, afin de créer des cravates aux couleurs et motifs contemporains. 


Vous aimerez peut être aussi : 

Sac en cuir pour hommeGanterie de MillauMarlene Dietrich

Notre sélection de sacs            La fabrication de nos gants   Du masculin au féminin


Suivez-nous