10 conseils pour survivre à la prochaine vague de pollution.

Mar 19, 2014

PollutionBien planquée de l’autre côté de la manche, l’équipe de Monsieur London a assisté de loin à l’épisode de pollution qui a gagné Paris et quelques autres villes françaises l’espace d’un grand week-end. Et pour ne pas vous laisser dépourvus lorsque la prochaine vague d’étouffement général sera venue, nous avons planchés sur quelques solutions bien-être, comme dans le pire des mags féminins.

1.Trouvez-vous un bon foulard. Franchement c’est moins laid que les masques portés dans de nombreuses villes asiatiques, et ça peut même vous donner un petit côté bédouin des boulevards. Une tendance à approfondir ?

2. Pratiquez le télétravail. Barrez-vous à la campagne, installez votre ordinateur sur une table avec vue sur une jolie petite vallée verdoyante, mettez une casquette en tweed, et faites des pauses régulières pour aller vous balader. Et puis profitez-en pour couper du bois ou porter des trucs lourds, ça ne fera pas de mal à l’allure de vos petits bras lors de vos prochaines vacances au soleil.

Val Kilmer Tombstone

3. Portez une cravate et un chapeau. Aucun lien mais quitte à s’intoxiquer, c’est plus sympa de tousser avec style, façon Doc Holliday, alias Val Kilmer, dans Tombstone (Le meilleur western de tous les temps).

4. Restez à l’intérieur. Au Louvre, au musée Carnavalet, à Beaubourg…. Profitez de l’injonction qui vous est faite de ne pas trop cramer vos bronches pour vous faire respirer l’esprit.

5. Achetez-vous un vélo. Ca pollue moins, et pour peu que vous pédaliez comme un vrai gentleman participant à la « tweed run », la bicyclette peut vous donner un sacré style.

6. Passez la journée au plumard avec Tony Soprano

Noeud papillon noir

7. Pratiquez des activités d’intérieur que vous n’avez jamais ni le temps ni l’envie de commencer. C’est le moment pour apprendre à faire une omelette digne de ce nom (le secret c’est l’air incorporé dans la préparation), ou à nouer un nœud papillon (franchement, passé 25 ans, il faut s’y mettre.)

8.  Rejoignez votre maitresse chez elle. Si en plus votre femme est coincée en lointaine banlieue avec un numéro de plaque d’immatriculation impair, c’est jackpot : La promesse d’une chouette journée. (NDLR : la rédaction de l’almanach de Monsieur London n’encourage pas ses membres à propager de telles vilénies, mais s’oppose aussi à toute forme de censure. F.McKenzie verra néanmoins ses 13eme, 14eme et 15eme mois ramenés à une simple boite de chocolat lors de l’attribution des primes de fin d’année.)

9. La chaleur aussi tôt dans l’année, c’est étonnant. Mais c’est aussi l’occasion de sortir vos pantalons en lin. Du coup, vous aurez l’air étonné mais élégant. C’est mieux.

10. Si par hasard vous aviez décidé d’en finir, c’est peut-être le bon moment pour aller vous entraîner pour un semi-marathon. Euthanasie lente, mais efficace.

F.McKenzie

Ps: Monsieur London vous offre 40% de réduction toute la semaine pour les derniers jours de la collection Automne/Hiver avec le code "lastweek". Profitez en, c'est pas tous les jours!

    Vous aimerez peut être aussi.

    Gants de conduitePhotographe 1920Monsieur London

    Notre selection de gants.       Les bouffons et la fashion week.      Monsieur London dans GQ.

    Suivez-nous