En direct de l'atelier: Visite chez notre gantier

Sep 27, 2013

Retour aux choses sérieuses. L'almanach de Monsieur London vous propose aujourd'hui pour la première fois un petit reportage sur l'atelier d'un de nos fournisseurs, installé à Millau, capitale de la ganterie française. Celui-ci fabrique donc entre autres jolies choses nos gants en cuir d'agneau. 

Gage de qualité, le gant de Millau est cousu main selon une série de techniques artisanales, allant de la coupe au dressage en passant par le dolage, l’étirement de la peau ou encore la couture. Par ailleurs, un empiècement est rajouté entre les doigts, afin d'améliorer les flexibilité de ceux-ci, et d'éviter tout cassure dans le gant.

Les gants de ville sont doublés avec du cachemire ou de la soie afin d'apporter plus de chaleur à la main, tandis qu'à l'inverse, les gants de conduite sont troués et non doublés, afin d'apporter l'aération nécessaire et à empêcher la transpiration. 

 

Gant de Millau

Après avoir "dolé" la peau avec un couteau spécial, pour en régulariser l'épaisseur, le gantier l'étire, dans le sens de la colonne vertébrale de l'animal. 

Gant de Millau

Vient ensuite la coupe de la peau pour créer le gant.

Gant de Millau

Gant de Millau

Gant de Millau

Celui ci est ensuite cousu, et la doublure en soie ou cachemire ajoutée pour l'intérieur.

Gant de Millau

Gant de Millau

Gant de Millau

Dernière étape, le dressage sur une "main chaude", permet de mettre en place le gant, et de le lisser. Celui-ci est désormais prêt !

 

Vous aimerez peut-être aussi

Monsieur LondonNoeud papillonOSS 117

Découvrez nos nouveautés        Des noeuds papillons colorés       Porter une pochette ?

Suivez-nous