La classe et les classes sociales.

Apr 14, 2013

La BBC a récemment publié un calculateur de classe sociale. C'était il ya deux semaines maintenant, mais avec l’Armageddon imminent en provenance de Corée du Nord qui dominait les infos, j'ai été trop malade d'inquiétude pour m'asseoir et réagir. Si vous êtes assez peu surs de vus pour vous en êtres préoccupés, ce qui est apparemment le cas de 4.8 millions d’anglais, vous trouvez peut être cette idée brillante. Sinon, vous n’en avez probablement pas entendu parler, et je vais donc me charger de vous résumer ce concept obscur.

La BBC pose donc une série de questions servant à définir votre classe sociale, celles-ci allant de votre revenu annuel à votre gout pour les travaux manuels, ou encore le fait d’avoir des amis qui travaillent dans un centre d'appels. Vous êtes alors découpés dans une classe. Apparemment, les gens peuvent désormais appartenir à des groupes tels que « travailleurs émergeants des services techniques» dont je ne connaissais pas l'existence jusqu'à ce matin.

Le programme et les données ont été assemblés par des professeurs de l'Université de quelque part sur ruisseau, qui ont tous un diplôme de sociologie de bonne réputation. Il est donc tout à fait fiable. En quelque sorte. Je l'ai trouvé moyennement amusant, et pas seulement pas parce que j'étais un peu mal quand, avec une montagne de dettes d'études accrochées à mon nom, mon résultat est apparu sur l’écran : "précariat".  C'est-à-dire le mot moderne pour cul-terreux. A peine un cran au dessus du célèbre sketch des Monty Python sur les classes sociales dans les années 60. Mais j'ai assez de foi en la race humaine pour  soutenir que la conscience de classe est juste une fabrication britannique existant dans l'esprit de quelques dogmatiques plutôt que quelque chose d'important pouvant être utilisé comme un outil de mesure.

Certains sujets de sa majesté vivent en effet une histoire d'amour perpétuel avec le concept de classe. Ils traitent les classes comme elles ont été définies il y a plus d’un siècle, comme si tout le monde était toujours défini par elles. Estimant qu'il n'est pas possible de s’élever ou de s’abaisser dans ce système, ils vous font subir en permanence l’angoisse d’être vu comme un charlatan social si vous vous commettez avec des personnes d’autres classes que la votre. Cette atmosphère emplie la société comme le racisme chez votre arrière grand oncle : tout le monde sait que c’est là, mais c’est vieux, alors on n’en fait pas tout une histoire.   

Quand vous vous habillez le matin, regardez-vous dans le miroir sans vous préoccuper de la définition des classes vue par la BBC. Ces règles sont au mieux…fragiles. Approcher la classe avec honnêteté : être élégant  n’a rien à voir avec les informations que vous venez de découvrir sur leur site, tout est dans le détail. Mais j’ai le sentiment de prêcher des convertis. Vous êtes déjà sur le blog de Monsieur London, ce qui prouve que vous êtes des hommes de gout.

Quoiqu'il en soit, c'est un sujet simple. Pour les plus occupés d’entre vous, j'ai comprimé toutes les informations essentielles concernant les classes sociales britanniques, afin de vous faire économiser quelques clics. Vous aimez les sports de niche ayant trait aux chevaux? Est-ce que votre propre famille possède plusieurs salles à manger, et un arbre généalogique accroché au mur? Avez-vous régulièrement à vous plaindre au sujet de la facture de chauffage "tout simplement monstrueuse» que vous avez à payer pour les hauts plafonds de votre maison de campagne ? Félicitations: vous êtes un membre de l'élite.

 

Portez-vous des vêtements mal ajustés, la plupart du temps de seconde main, avec une préférence pour les labels designer? Avez-vous déjà regardé le rugby sans vraiment connaître les règles ? Vos parents reçoivent des catalogues de vente par correspondance? Devinez quoi? Vous faites partie de la classe moyenne.

Vous n’avez absolument rien à foutre de tout ce qui est écrit ci-dessus? Classe ouvrière.

James Fredrick Grey

Vous aimerez peut être aussi : 

Noeud papillon violet

De Savile Row à la Bourgogne  L'homme le plus...Jean Rochefort  Selection de gants

  

Suivez-nous