Un costume sur mesure...

Mar 18, 2013

TailorC’est au hasard des rencontres que l’on découvre souvent les meilleures adresses. Il y a quelques semaines, Thibault et Valentin, les deux directeurs de Monsieur London, furent invités par une amie pour une soirée année 20 organisée dans le centre de Londres. L’événement était évidemment magnifique, car les anglais adorent se déguiser, et ne font généralement pas les choses à moitié pour ce genre d’occasions. Plusieurs centaines de gentlemen en costume trois pièces, de loulous en bras de chemise, et de demi-mondaines à plumes dansaient donc frénétiquement dans la « ball room » au son d’un orchestre endiablé lorsque le besoin bien français de sortir fumer une cigarette se fit sentir.

Dehors, un anglais finissait la sienne, portant fièrement sous nos regards envieux un pantalon d’un tartan à dominante verte. Nous nous enquîmes bien évidemment de la provenance de ce superbe vêtement, ce à quoi l’anglais répondit par un commentaire amusé et néanmoins flegmatique « It’s made by my personal tailor », ce qui, traduit dans la langue de Jean Claude Van Damme, donne quelque chose du genre « Ca vient de chez mon tailleur. » Nous apprimes dans la foulée que l’endroit n’était pas cher du tout, et situé dans un quartier très proches de nos bureaux. Aussitôt dit, nous nous dépêchâmes de procéder à un échange d’adresses, et l’un de nos directeurs partit un matin de la semaine suivante à la rencontre du dit tailleur, la fleur au vent.

Il faut dire qu’en Angleterre, pays par excellence de la mode masculine, il est encore courant de trouver des petits tailleurs de quartier, qui vous coupent un costume pour 450 livres, le tout complètement sur mesure. Une chose relativement difficile à trouver en France malheureusement. Et pourtant, quel plaisir de pouvoir choisir son tissu parmi des centaines d’échantillons, d’hésiter entre un Prince de Galles (ou Glen plaid) et un Herringbone, ou encore de loucher sur les dizaines de tweed proposés ... Il faut ensuite déterminer le style des poches et leur emplacement, le nombre de boutons pour la veste, le tissu utilisé pour la doublure, les boutonnières, la longueur du pantalon, ainsi que le style de revers ou l’absence de ceux-ci.  Pour une première fois, autant se laisser guider par le tailleur, qui expérimenté, vous aidera à faire les meilleurs choix pour mettre votre corps en valeur.

Conquis, Valentin a pour sa part choisi un costume deux pièces en prince de Galles, avec une veste à  deux boutons. Le tout ressemble étrangement à celui porté par Cary Grant dans « la mort aux trousses », l’un de ses films cultes. La confection devrait prendre un mois et demi, mais vous en entendrez de nouveau parler !

Vous aimerez peut être aussi : 

Bonne longueur pantalonCasquette en tweedAxel Orgeret Dechaume jeune

La bonne longueur d'un pantalon   Nos casquettes en tweed  L'habit masculin écossais

  

Suivez-nous