La petite douceur du vendredi : Hoyo de Monterrey Epicure No. 2

Feb 01, 2013

Dans la vie, il y a deux catégories. Si vous êtes, comme nous, du genre à sortir un cigare pour vous faire plaisir sans qu’il y ait d’occasion particulière, juste pour souligner la beauté de l’instant par quelques volutes un peu grasses, cet article est fait pour vous. Si malheureusement, comme beaucoup d’autres, vous ne fumez le cigare que le 24 décembre au soir, lorsque votre oncle Jacky va chercher en titubant une  boite ramenée il y a cinq ans de république dominicaine, dans un état où de toute façon, il ne pourrait faire la différence entre une tige de bambou et un Montecristo… Et bien cet article est fait pour vous aussi, car s’il est vrai qu’il faut bien un premier pas de l’ânerie au savoir, nous nous ferons un plaisir de vous le faire parcourir.

Passée cette introduction un brin prétentieuse que nous mettrons sur le compte de la fatigue, rentrons donc dans le vif du sujet, et abordons ensemble la sucrerie du jour, j’ai nommé le Hoyo de Monterrey Epicure numéro 2. Soyons clairs d’entrée de jeu, nous abordons ici un univers un peu éloigné du tabac fleur de pays que vous fumiez au Lycée derrière les buissons. On appréciera ce Havane tranquillement assis dans un fauteuil club, la cravate à peine dénouée, et son chapeau posé à côté de soi, façon Edouard VII en vacances à Paris.

Evidemment, on ne fume pas un cigare comme on boit du coca. Apprécier son Epicure numéro 2 vous prendra une heure à une heure et demie, en prenant votre temps, pour apprécier ses notes épicées, ses évocations de gingembre. Oui vous avez bien lu, de gingembre. Je vois qu’il est l’heure d’aborder l’aspect technique, en essayant de ne pas vous perdre au passage. Commençons simple, le Hoyo de Monterrey Epicure numéro 2 est un robusto, ce qui signifie qu’il mesure moins de 13 centimètres, et que son diamètre est compris entre 19 et 20 millimètres. Ses dimensions exactes sont en l’occurrence 124 mm x 19.84 mm. Sa cape, c'est-à-dire sa couleur, est appelée « colorado », ce qui signifie brune moyenne. Rappelons que les nuances de cigare vont de claro claro, pour les plus claires, jaunes presque paille, à oscuro, quasi noire.  

Classique d’entres les classiques, équilibré du premier au troisième tiers, et finalement assez peu surprenant, l’Epicure numéro 2 est une excellente introduction aux grands cigares. Une base solide sur laquelle développer son expérience vers d’autres havanes, plus atypiques.  Le tabac utilisé par Hoyo de Monterrey provient d’une des meilleures régions productrices du monde, la Vuelta Abajo, dans la province de Pinar del Rio, à l’ouest de Cuba. On vous conseillera de le déguster avec un bon alcool que vous appréciez, vieux rhum dans le meilleur des cas, mais aussi scotch, cognac, ou même un Kentucky bourbon. Seul risque dans ce dernier cas : celui que le mélange devienne un peu écœurant en accumulant les notes d’épices et de cuir du tabac et celles de miel et de vanille de la boisson. Un cocktail explosif façon pâtisserie algérienne. A vos risques et périls.

Pour finir, il parait qu’on est censé vous prévenir des dangers du tabac. Donc voila, le tabac c’est dangereux. Mais comme dirait OSS 117, ne pas fumer me tue. 

Vous aimerez peut être aussi : 

Notre sélection de ceintures    Cary Grant, l'élégance incarnée   Les tissus masculins                


Suivez-nous