Tea time, keep your freaking cool !

Jan 23, 2013

Tea timeMonsieur London est un peu britannique et toute l’équipe tombe progressivement dans le bain culturel. Aux bons croissants au beurre trop peu nombreux se substitue le « Full English Breakfast » hebdomadaire. Les voix off suaves de la BBC rythment nos programmations télévisuelles et radio, alors même que le concept de beau temps est balayé par les nuages. Nous ne commandons plus de « demi » mais des pintes, et nous n’ouvrons plus  grand nos yeux quand on nous parle de « yards », et de « stones ».

Les semaines s’enchainent et nous allons ici nous arrêter sur ce qui est, certainement à place égale avec la politesse, une des plus grande pratique Anglaise; le thé.

Les premiers thés apparaissent étonnamment tard en Grande Bretagne autour de l’année 1600, le premier magasin fourni par la fameuse « East India Company »  n’apparait qu’en 1652. Le boom du thé tient au mariage du monarque Charles II avec la princesse portugaise Catherine de Braganza qui férue de thé, l’établit comme la boisson à la mode au sein de la cour d’Angleterre.

Breuvage de luxe que l'on se sert que dans les Coffee houses pour gentlemen ou dans les tea parties pour les dames de bonne naissance, c'est au cours du XVIIIe siècle que le thé devient abordable pour les autres classes, le gouvernement ayant décidé de baisser les taxes d'importation. Dès lors, la consommation de thé est adoptée par tous, même si certains voient dans le thé une risque d'oisiveté des classes ouvrières, ou encore un produit qui en trop grande quantité ferait bouillir le sang et entraînerait la mort. Malgré tout, le thé est très vite encouragé par les classes dirigeantes voyant là, un moyen de réduire les consommations de gin et de bière des ouvriers pendant la période de boom industriel.

Les anglais pratiquent le très élégant « Afternoon Tea», l’équivalent du goûter français, c'est à dire sur les coups de 16h-17h et depuis 200 ans le « Tea break » un peu plus working class. Habituellement, le « Tea break » se pratique une fois le matin et une fois l’après-midi. Avec une consommation de 2.3 kg par an et par personne, le thé se boit cependant tout au long de la journée et la plupart des entreprises mettent du thé à la disposition de leurs employés, ce qui aurait pour vertu d’augmenter la concentration et donc la productivité de ceux-ci. A en croire les anglais d’ailleurs, le thé aurait toute les vertus, il remplit les vides de discussions, et soigne aussi bien les maux de tête, de ventre que de cœur.

Dans ce petit exposé non exhaustif nous reste à déterminer comment prendre son thé. Le premier anglais que j’avais sous la main m’a répondu très sobrement, un mug à la main que le thé se buvait « avec les lèvres », de l’humour anglais sans aucun doute. 20 minutes de débat plus tard, on me décrivait le rituel, que je restitue sur papier à présent :

Faire chauffer de l’eau, verser de l’eau bouillante dans la théière puis jeter l’eau. Rajouter une cuillère de feuilles de thé par personne et une cuillère supplémentaire pour le pot. Verser à nouveau l’eau bouillante et remuer, fermer la théière et laisser reposer 3 à 4  minutes. 30% des anglais consomme du sucre avec leur thé, il faudra mettre celui-ci en premier dans la tasse. On peut ensuite servir le thé, tout en prévoyant du lait entier dans un pot séparé. Et si 98% des anglais se serviront de lait, le débat suivant fait encore rage : Faut il servir le lait avant ou après le thé ? Humour ou existentialisme ? Pour le coup, nous on est neutre. 

Vous aimerez peut être aussi : 

CravateCasquette en tweedEdouard VII

Les styles de cravates       Nos casquettes en tweed    Edouard VII, prince du style 


Suivez-nous