Il faut que tout change pour que rien ne change.

Jul 23, 2015

Vous êtes derrière votre écran ? Pas de bol, mais on est surs que tous vos copains pensent à vous sur la côte, en faisant la sieste le panama sur le nez. Du coup comme vous vous ennuyez certainement dans un bureau sans clim, on s’est dit qu’on allait vous donner deux trois nouvelles du front. Monsieur London prépare la rentrée, avec des annonces très sympathiques à vous faire d’ici très peu de temps. En attendant de pouvoir clamer haut et fort nos projets de développement pour 2016, nous allons déjà remanier un peu notre offre, afin d’avancer toujours vers plus de qualité et de personnalisation.

Au commencement était le geste. Notre ambition était de sublimer celui-ci en créant Monsieur London, et à amener la perfection artisanale à un public plus large. Autant vous dire que c’est pas facile tous les jours. Mais nous avons tenté, comme nous pouvions, d’expliquer comment était fait nos produits, ce qu’ils voulaient dire, et qui étaient les hommes et les femmes qui les faisaient. Avec un succès répété depuis bientôt trois ans. (Oui, trois ans. On arrive pas à y croire non plus).

Aujourd’hui Monsieur London est prêt pour une nouvelle étape dans sa recherche de qualité : une offre bespoke développée, sur laquelle nous travaillons depuis des mois dans nos laboratoires de recherches secrets (Ok, dans la cuisine de Thibault). Cela signifie notamment que l’offre prêt à porter va être progressivement remplacée, pour une partie d’entre elle au moins, par une offre sur mesure. Vous pourrez bientôt designer vos propres produits sur notre site, et les recevoir chez vous dans la couleur souhaitée.

Bien entendu, tout cela ne se fera pas en une seule journée, et ne concernera que les produits sur lesquels il est possible de vraiment travailler à l’unité. L’offre restera donc en prêt à porter pour les cravates ou les pochettes par exemple, avec les mêmes standards de qualité auxquels nous avons habitués nos clients. Mais attendez-vous à quelques changements d’envergure du côté du cuir, notamment.

Nous continuerons tout l’été à travailler sur le sujet, pour une rentrée sur les chapeaux de roue. D’ici là, merci à tous ceux qui ont commandés les Panamas, nous n’avons jamais vu un produit être épuisé en si peu de temps.

A très bientôt,

Thibault et Valentin.

Have a look at the English version here.

Vous aimerez peut être aussi:

Erreurs de style chez les Dandys            Nos nouvelles cravates en tricot      Quelle cravate pour quelle chemise ? 

Suivez-nous