Adiós Paco!

Feb 27, 2014

C’était l’Andalousie faite homme. Un creuset de cultures, ode permanente à la rencontre des arts et des époques. Guitariste de flamenco, Paco de Lucia a passé sa vie à mêler à son jeu des sons issus d’autre styles, intégrant notamment à son répertoire des notes de musique classique, de jazz et de Bossa Nova. De quoi vous donner des envies de voyage en trois notes. Pas la peine pour autant de vous faire la nécrologie que vous pouvez trouver ce matin dans tous les journaux. Nous nous contenterons de vous présenter nos morceaux préférés. Parce que naitre à Algesiras, passer sa vie pieds nus et cheveux longs à Palma et mourir sur une plage de Cancun, le tout en ayant réussi à marquer la musique de son siècle, c'est quand même la classe intégrale.

Entre dos aguas. Ce morceau sortie en 1975 est surement l'un de ses plus connus. Une parfaite démonstration de son style et de son énérgie scénique.

Granada. Une version très rythmée du morceau composé en 1932 par le musicien mexicain Agustin Lara, en hommage à la grande ville andalouse.

Tico tico. Une version flamenca du grand classique brésilien Tico-Tico no Fubà, popularisé notamment dans sa version boogie américaine en 1942 par les andrew sisters. Superbe. 

Concierto de Aranjuez. LE classique absolu de la musique classique espagnole contemporaine, composé en 1939 par Joaquin Rodrigo, et popularisé par l'immense guitariste Narciso Yepes. Un passage obligé pour tout adepte de cet instrument, mais un tour de force pour Paco de Lucia, qui n'a jamais appris le solfège, et joue pourtant en parfaite coordination avec un orchestre symphonique.

Mediterranean Sundance. Voici un morceau issu de la rencontre entre Paco de Lucia et le musicien américan Al Di Meola. Il est ici enregistré avec le guitariste de jazz John McLaughlin, après leur légendaire album commun à tous les trois "Friday night in San Fransico", sorti en 1981.

Luzia. Et voici pour finir une chanson de facture plus classique, avec du chant flamenco et des percussions d'inspiration andalouses, bien que jouées à la batterie.

 F.McKenzie

Vous aimerez peut être aussi : 
CravateCary Grant
Notre sélection de cravates    Cary Grant, l'élégance incarnée    Nos gants de conduite. 

 

Suivez-nous