Peut-on porter une cravate avec un jean ?

Jul 30, 2016

Cravate et jean

Parmi les questions qui se posent à tout amateur de cravates un jour ou l’autre vient celle des moments un peu moins habillés. Des soirées entre amis, des jours où porter un costume trois pièces risque juste de vous faire passer pour le dernier des snobs. Difficile par exemple de se pointer ainsi vêtu à un concert électro sur une plage, à moins que vous soyez aux platines, ce qui du coup serait vraiment stylé quand on pense aux débardeurs pourris de David Guetta. Mais ne nous égarons pas. La question donc est la suivante : peut-on porter une cravate autrement qu’avec un costume ?  Première réponse, évidente celle-là : oui, avec un chino est une veste sport dépareillée, ça passe très bien. D’où la deuxième, un peu moins claire : avec un jean, c’est compliqué. Ce qui ne veut pas dire impossible. Mais pas simple. C’est de la sémantique.

Denim Selvedge

On peut porter une cravate lorsqu’on est en jean. Mais cela dépend du jean, de la veste, des chaussures, et surtout de la cravate. Quatre variables d’ajustement qui rendent l’exercice difficile. Dans le doute, abstenez-vous. Pour les courageux, voici quelques observations glanées en dix ans d’exercice de la discipline, toutes subjectives bien entendu, car nous sommes ici hors catégorie. Tout schuss dans le mélange du workwear et du tailoring.

Côté jean pour commencer. Pas de pattes d’eph, on n’est pas en Ardèche, pas de cigarettes slimo-leggingesques, vous avez passé l’âge. Un beau jean, bien coupé, qui vous va, qui s’arrête au-dessus de la chaussure, qui ne tombe pas sur les fesses, et dont la toile mérite qu’on lui accorde suffisamment d’importance pour l’accorder à une cravate. Un denim selvedge donc, de préférence.

Veste à motif

Pour la veste, visez le casual. Rien de trop construit, pas d’épaule trop marquée. Du beige, du bleu, et surtout pas une veste de costume sans son pantalon. N’hésitez pas à rechercher les motifs un peu sport, gun club check par exemple, ou la texture. Pour l’été, une veste non doublée, très légère, sera parfaite.

Les chaussures seront brunes, vertes, bleues, bordeaux, mais pas noires. Il s’agit de rester dans des choses légères, afin que la silhouette renvoie le message « Je suis hyper cool et je peux tout me permettre », et pas celui « j’avais un beau costume avec des chaussures habillés, mais j’ai brulé le futal en le repassant donc j’ai emprunté un jean à un pote ».  Coté forme ? Des richelieus bi-matière ou des mocassins, à pampilles ou non.

J Fitzpatrick loafers

Voilà pour la silhouette ! Le plus dur est fait. Reste encore à ne pas tout gâcher en portant une cravate de mariage. Là encore, visez les étoffes moins formelles. Le tricot de laine ou de soie par exemple, sera du meilleur effet. C’est d’ailleurs certainement l’option la plus sure à conseiller aux amateurs. Les plus aventureux iront chercher des soies indiennes texturées type shantung, mais il faut en avoir dans son armoire, et tout se complique encore en cas de motif. Les rayures horizontales sur un tricot, ou club sur une shantung pourront marcher, le reste un peu plus difficilement.  

Vous voilà paré à vous lancer dans les eaux périlleuses du mélange entre élégance classique et décontraction. Attention, si vous vous retrouvez en baskets, c’est que vous êtes allé trop loin.

Valentin Goux

PS: Retrouvez ici les cravates Monsieur London. Pour vos mariages d'été ou pour préparer la rentrée avec élégance.

Suivez-nous