Comment s'habiller pour....

Sep 24, 2013

BorsalinoComment s’habiller ? La question, aussi vieille que le premier cache sexe en feuille de vigne, taraude l’humanité depuis la nuit des temps. Combien de réputations défaites pour un décolleté trop ouvert, de mignons bannis pour un excès de bijoux, de favorites raccourcies pour un voile un peu lâche ? Les textes nous apprennent que dès qu’ils prirent conscience de leur propre nudité, Adam et Eve s’efforcèrent de la couvrir, lançant ainsi sans le savoir la première collection printemps/été.  Les milliers d’années suivantes ne furent que fanfreluches, rubans et colifichets. Une débauche de couleurs, de formes et de motifs, tous destinés à cacher, dévoiler ou suggérer des courbes plus ou moins licites dans l’espace public selon les époques.

On en fit des tiares, des cravates et des strings. Des vestons, des chapeaux et des sandales. Echarpes, bonnets et caleçons, sacs, pochettes ou gants, tout en cuir, fourrure ou soie. Du sur mesure et du prêt à porter. Un amoncellement d’imagination comme rarement l’humanité en fit la preuve dans tout autre domaine. 8 000 ans d’accumulation de fringues selon la bible, 200 000 pour les autres, et beaucoup plus même pour les scientologues et quelques autres tarés. Tout ça pour arriver en octobre 2013, et voir nos contemporains porter des pantalons en polyester et une cravate canard à un entretien d’embauche.

Et si l’histoire de l’humanité n’avait été qu’une longue suite de fautes de gout ? Combien de guerres, de massacres et de disgrâces aurions-nous évités si chacun avait su depuis toujours d’habiller correctement ? La face du monde aurait été changée si Jason n’avait pas eu besoin d’une nouvelle fourrure, si Hélène avait su se couvrir et si Marie Antoinette avait porté des perruques moins hautes, à n’en pas douter.

Fort de ces réflexions hautement philosophiques, frappées au coin du bon sens, et dénuées de toute exagération, l’almanach de Monsieur London vous apportera dans les jours et les semaines qui viennent une suite de nouveaux articles consacrés à l’habillement selon les circonstances. Nous approfondirons ainsi ensemble la science de l’élégance appliquée aux lieux, et découvrirons comment s’habiller pour aller à l’opéra, à un premier rendez-vous, un diner entre amis, une garde à vue, une soirée au casino, ou même un duel derrière le Luxembourg. Sacré programme.

Jean Pacome Chichirelli 

Vous aimerez peut-être aussi

Monsieur LondonNoeud papillonOSS 117

Découvrez nos nouveautés        Des noeuds papillons colorés       Porter une pochette ?

Suivez-nous