10 erreurs de style pour l’hiver :

Nov 30, 2012

Maison en hiverL'almanach de Monsieur London aimant éviter à ses lecteurs toute déconvenue stylistique, l'équipe a décider de vous livrer clés en main un petit guide d'élégance hivernal, en passant en revue les principales fautes de gout de la saison...

1 -Confondre le manteau en fourrure de votre grand-mère avec votre pardessus. Il va très bien à votre grand-mère, merci donc de lui laisser.

2 -Porter une chemisette. Même en été d’ailleurs, vous pouvez oublier, c’est tout simplement laid. Si vous avez chaud, retroussez vos manches.

3 -Faire apparaitre un tee-shirt blanc sous votre chemise. Nostalgique du sous pull ? Les seventies vous ont marqués à vie ? Vous êtes de la génération tricot de peau en Damart ? D’accord, il fait froid, mais ce n’est pas une raison pour vous habiller comme un sous-secrétaire de cabinet à Bercy sous le mandat de Valéry Giscard D’Estaing. Si vous portez quelque chose sous votre chemise, par pitié, faite en sorte que cela soit invisible, ou attendez-vous aux quolibets mérités de vos collègues masculins, ainsi qu’aux regards attendris de vos collègues féminins, à qui vous rappelez soudain le vieil oncle Fernand, vieux gardon décédé de façon tragique l’an dernier lors d’un séminaire à Jakarta.

4 -Sortir en tee-shirt. Faut-il vraiment expliquer pourquoi ? Bien entendu, si vous appréciez passer pour un abruti en plus de chopper un rhume, c’est votre choix. Et non, ce n’est pas « cool ».

5 -Porter une chapka. Vous êtes russe ? Si non, merci d’éviter de vous déguiser en cosaque sur les grands boulevards. C’était sympa il y a cinq ans, pendant un mois, lorsque Beigbeder a sorti la suite de 99 francs dont tout le monde a oublié le nom, mais qui se passait à Moscou.

6 -Rester fidèle aux socquettes. Réfléchissez deux minutes. Pensez-vous sérieusement que la moitié du métro a envie de voir vos mollets en plein mois de décembre ? Vous vous êtes crus aux Seychelles ?

7 -Oublier son parapluie. Certes, c’est encombrant, et personne n’aime le trimballer. Néanmoins il existe de superbes modèles qui serviront votre élégance de façon adaptée, tout en vous empêchant d’arriver trempé lors d’un entretien d’embauche, en affrontant le sourire mi amusé mi dédaigneux de celui qui aurait pu être votre prochain employeur.  

8 -S’affubler d’une doudoune. Désolé. Nous savons que certaines marques ont dépensé des fortunes en communication pour vous faire croire que l’horreur que vos parents vous forçaient à porter à 5 ans était devenu belle depuis que vous en aviez 25, mais c’est faux. La doudoune est toujours ce gros machin informe en plastique mou qui vous a fait pleurer en entrant dans la cour de récréation de l’école élémentaire Maurice Chevalier, à Tulle en 1984.

9 -Utiliser des engins non homologués aux sports d’hiver. Vous vous êtes crus aux X-Games ? Si vous avez trop joué à Tony Hawks sur votre Playstation durant vos années d’adolescence, c’est votre problème, ainsi que celui de vos parents. Mais si vous persistez à vouloir vous la jouer Rider à 30 ans, apprenez à vous servir d’un snowboard ou d’une paire de skis. Le reste, c’est moche en plus d’être dangereux. Et si vraiment vous n’y arrivez pas, attendez vos amis avec un vin chaud en bas des pistes. Cela vous évitera à la fois le ridicule et l’accident.

10 -Porter un bonnet de père Noel durant deux mois. Oui oui, c’est très drôle, et surtout, personne ne l’a faite avant vous celle-là. 

Suivez-nous