Les 10 erreurs de style des élégants débutants (ou parfois confirmés).

Jan 14, 2015

Fedora marronC’est entendu messieurs : nous sommes en janvier, et votre fil d’actualités Facebook dégueule de photos prises au Pitti, à la fashion week masculine londonnienne et sous d’autres cieux semblants plus cléments aux amateurs de style grâce à la magie du marketing et des filtres instagram. Les costumes cintrés défilent sous vos yeux envieux, les trenchs animent vos rêves d’élégance les plus fous, et vous rêvez de chaussures la nuit. Pris dans cet élan de dandysme, certains oublient un peu vite qu’ils travaillent à la Défense, que leur père ne possède pas une écurie de voitures de courses, et que leurs tenues ne seront pas analysées par Scott Schuman. Veillant au grain, l’Almanach de Monsieur London va les aider à analyser quelques erreurs à ne pas commettre tout de même…

- Les chaussettes de couleur, oui, les chaussettes de clown, non. Entendons-nous bien : nous adorons les chaussettes de couleur, et les nôtres, fabriquées en Angleterre, sont proposées dans des nuances parfois osées. Mais il y a l’art et la manière. On évitera par exemple le jaune pétant en rendez-vous client à Levallois, ou le vert pomme lors de l’enterrement de tante Jeanine. L’élégance, c’est souvent la simplicité. Quant aux modèles accumulant une petite dizaine de couleurs au cm2, ça va bien deux minutes hein ! Ne nous obligez pas à nous fâcher tout rouge. Non mais alors.

- La superposition de motifs. Ah l’éternel piège à débutants ! Le Némésis du jeune élégant ! L’horrible apprentissage que la vie vous réserve, arrivant un matin tout fier de votre association gilet à rayures violettes / veste à large carreaux orange / pantalon pied de poule. Jésus marie Joseph, Bouddha, Yahvé et tous les autres ! Vous voulez faire mourir de honte votre mère ? Elle qui ne comprend déjà pas comment vous pouvez dépenser des fortunes pareilles dans vos fringues… Et la voilà obligée d’affronter les regards amusés de l’assistance sur votre accoutrement de clown picaresque… Désespérant. Dans ce genre de situations, sachez néanmoins rester calme : tout le monde est passé par là. Retirez-vous de façon discrète dans vos appartements, trouvez un pantalon beige bien repassé, mettez une chemise blanche et un pull bleu marine, et revenez à table finir votre assiette, jeune gourgandin

Elegance anglaise

La largeur d'une cravate s'accorde à la morphologie, et au revers de la veste. Cravate modèle Gigmore, et pochette Fontainebleau, par Monsieur London. Costume prince de Galles sur mesure.

- La cravate de 13 centimètres. Certes, les messieurs bien habillés que vous avez pu voir sur vos blogs favoris portent fréquemment des cravates un peu larges, afin de faire de belles goutes à leur nœuds. Mais vous mon ami, vous pesez encore trois kilos et demi, et n’êtes pas encore capable d’avaler une andouillette entière au diner. Restez en donc à votre cravate en tricot de 7 cm de large, elle vous va très bien, et personne ne vous accusera de l’avoir volé à votre grand-oncle. Comment ça lequel ? Mais si, vous savez bien, le balladurien ! Celui qui a échoué trois fois aux élections cantonales à St Nom la Bretèche. Ça vous revient ? Voilà. Une cravate, c’est mieux quand ça vous ressemble un peu.

- Le trois pièces en tweed, brogues a semelles épaisses, casquette écossaise et cravate tartan. Alors là mon vieux, il va falloir vous faire une petite cure de désintox des Christmas Specials de Downton Abbey. Premièrement, rien ne vous autorise à porter un tartan qui ne vous appartient pas ! Deuxièmement, vous avez vraiment l’air d’un imbécile à vous prendre pour le descendant de William Wallace avec votre visage tout glabre. Troisièmement, le style gentleman Farmer des Highlands, c’est mieux par petite touches. Leger. Une casquette en tweed avec un jean et des mocassins par exemple. Quelque chose de subtil quoi… Pas une tenue qui suggère que vous vous apprêtez à reprendre la lutte là où Rob Roy l’a laissée.

Fedora Bordeaux

Les chapeaux type Fedora sont adaptés aux grandes tailles. Ici, un modèle Antoine Bordeaux et une écharpe Houghton, par Monsieur London.

- Un chapeau pas adapté à votre morphologie. Personne ne vous l’a dit dans Mad Men, mais un galurin, ça se choisit en fonction de son corps. Un homme de courte taille ne porte pas de fedora à bords longs, comme notre modèle Antoine par exemple, sous peine de voir sa silhouette tassée. Il lui préfère un trilby, comme le Charles, qui lui donnera un charmant air élancé, du plus bel effet. Par ailleurs, à part si vous êtes le chanteur de Tryo, le chapeau avant 25 ans, c’est très dur à porter. Il faut un peu de bouteille pour ce genre de choses. (NDLR : Si par contre vous êtes le chanteur de Tryo, votre dernier album avec des reprises de Cabrel, vous êtes vraiment sérieux là ?)

- Le revers de pantalon trop haut. Au siècle dernier, on l’appelait le pantalon feu de plancher, et c’était le symbole des zazous. Aujourd’hui, on l’appelle rien du tout, et c’est le symbole des types pris en photos sur les blogs de style masculin. Ça peut avoir du chien, mais le conditionnel est ici important. Dans le doute, et après avoir tenté 5 façons de retrousser votre pantalon, laissez tomber, au propre, comme au figuré. Ce qui compte, c’est qu’il n’y ait pas quinze plis sur le tissu, et que le tout soit harmonieux. Le reste, c’est du fignolage. Rassurez-vous, personne ne va vous juger sur votre revers. Sauf si on voit vos mollets en entretien d’embauche.

Bretelles attaches cuir

Dans la vie, il faut choisir: c'est bretelles ou ceinture, pas les deux. Modèle Del Mar Echo par Monsieur London. 

- Les bretelles oui, mais pas n’importe comment. Commençons d’abord par rappeler la règle numéro 1 : pas de bretelles avec votre ceinture. C’est pas compliqué, ça nous hérisse tellement que j’ai dû récemment arrêter Thibault qui allait se précipiter avec une paire de ciseaux sur un quidam qui semblait ne pas faire confiance à son propre pantalon. (NDLR : un verre de whisky offert à la boutique pour ceux qui ont reconnu la référence.) Et puis tant qu’on y est : essayez dans la mesure du possible de coudre des boutons dans vos futals, et de ne pas utiliser les clips, ça tends le tissu inutilement, et vous aimez vos vêtements après tout. Non ?

- La veste sans manteau au mois de janvier. Florence, c’est en Italie : il fait plus chaud, et les types qui se font photographier au Pitti sont dotés d’un gène spécial les rendant imperméable au froid. Pas vous. Par pitié, on sait que vous avez économisé toute l’année pour vous acheter cette veste en flanelle italienne, mais mettez un manteau quand même. Sinon, au lieu de l’admiration de vos amis, vous allez récolter une grippe. Et à force de n’enrichir que votre tailleur et votre pharmacien, votre boucher va faire la tronche. Personnellement, je ne m’y risquerais pas.

Gants de Millau

Les gants sont mieux sur les mains que dans la poche poitrine d'une veste. Modèle Bragelonne noir par Monsieur London, chaussures par Justin Fitzpatrick shoes. 

- Les gants dans la poche poitrine de votre veste en permanence. Trop, c’est trop. D’accord, votre frère vous a offert des gants Monsieur London pour Noël. Tout le monde les a vus. Ils sont superbes, bien entendu, puisqu’ils viennent de chez nous. Vous dormez avec. Et vous avez même cessé de porter une pochette à votre veste, pour y placer les dits accessoires. Un vrai drame. En réunion brainstorming au département créa de votre agence, la DA senior s’est moquée de vous. Et le client a ri. Depuis, quelque chose s’est brisé en vous. Terrible non ? Mais revenez à vos esprits. Cette scène est entièrement fictive, et vous pouvez encore l’éviter. On vous aura prévenu.

- Croire un peu trop les listes d’erreurs stylistiques. Il va sans dire que les 9 règles précédentes étant fermes, il s’agit de les briser le plus vite possible. Mais attention, à ce petit jeu-là, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. En cas de doute, revenez aux basiques. Ils sont votre meilleur allié.

Valentin Goux.

Vous aimerez peut être aussi:

Emile AllaisCarte cadeauCravate en soie

L'élégance aux sports d'hiver           Nos cartes cadeaux          C'est les soldes! Profitez en

Suivez-nous