Il n'y a pas de tête à chapeaux.

Sep 26, 2014

Chapeau PanamaIl y a des mythes qui ont la vie dure. Côté style, comme ailleurs. Et parmi ceux-ci, ceux liés aux couvre-chefs continuent à faire rage. De fait, combien de fois avons-nous entendu cette phrase : « c’est très joli mais je n’ai pas une tête à chapeau. » Une tête à chapeau…Comme si une telle chose existait… Et puis quoi encore ? Un cou à cravate, un pied à chaussure ou une taille à ceinture ? Il ferait beau voir qu’une catégorie entière d’accessoires vous échappe, par désaccord esthétique avec votre corps.

Si vous pensez ne pas avoir une « tête à chapeau », c’est tout simplement que vous n’avez pas encore trouvé le bon, la bonne taille, la bonne couleur, le bon style. Il n’y a pas de règle fixe en la matière, et tout comme certains détails de costumes peuvent convenir à certaines morphologies plutôt qu’à d’autres, un chapeau doit être choisi en accord avec la forme de son visage.

John Lennon

Un chapeau à bords larges pour un visage haut et fin: balance parfaite.

Commençons par un exemple assez évident pour appuyer le propos. Une personne ayant un visage long et fin devrait en général éviter les chapeaux trop hauts, ou à bords courts, sous peine de ressembler à un insecte. Il ne sert en effet à rien d’appuyer la hauteur du visage en lui rajoutant plusieurs centimètres.

Au contraire, les visages fins gagnent à porter des chapeaux types Fedora, façon Panama ou en feutre, comme l’avait bien compris John Lennon. A l’inverse, un visage court aura tout à gagner à enfiler un couvre-chef assez haut, histoire de lui faire gagner quelques centimètres. Un visage très rond évitera les petits chapeaux style melon afin d’éviter de ressembler à une boule de billard, et un visage très carré portera son chapeau un peu en biais, de façon à en briser un peu la symétrie.

On fera ensuite attention à la saison. Un chapeau en feutre peut tenir toute l’année, mais un Panama est plus approprié pour l’été, et n’a rien à faire sous la neige. De même, le bonnet est absolument incongru en plein mois de juillet, même si vous êtes le plus hipster de votre école de graphisme.

Comme le disent nos amis anglais: "This is wrong on so many levels". 

Espérons que les plus rétifs d’entre vous auront désormais saisis la nuance. Il n’y a pas de têtes à chapeaux. Il y a des têtes, il y a des chapeaux. Parfois ceux-ci vont ensemble, parfois non. Parfois c'est juste Pharell Williams qui craque, comme sur la photo ci-dessus, et c'est franchement laid. Mais le chapeau parfait vous attend forcément quelque part. Vous pouvez par contre ne pas aimer les chapeaux en général. C’est dommage mais c’est votre droit.

 F.McKenzie

Vous aimerez peut être aussi :

C'est les soldes!                    Un reportage vidéo sur la marque        Découvrez la boutique

Suivez-nous