Petites histoires du vêtement estival contemporain.

Apr 09, 2014

UdaipurL’été n’est plus si loin, et l’équipe de Monsieur London a des envies d’ailleurs. Harassés par des mois de préparation pour un projet énorme dont nous vous parlerons à la fin du mois, nous rêvons tous de repos à l’ombre d’un arbre centenaire, alanguis dans un hamac. Mais ce joli programme ne sera malheureusement pas pour tout de suite. En attendant, Quoi de mieux pour s’y préparer qu’une série d’articles sur l’histoire contemporaine des vêtements au soleil ? Une histoire mêlant l’aventure coloniale, les armées d’outre-mer, le début des stations balnéaires et la démocratisation (relative) des voyages à l’étranger à la fin du XIXe siècle. Vaste programme n’est-ce pas ? Qu’à cela ne tienne, rien ne nous arrête !

Nous vous emmènerons dans les pas de la compagnie anglaises des indes orientales, accosterons dans les comptoirs français et portugais, découvrirons la Méditerranée à l’époque où les horaires des prochains paquebots pour Aden étaient annoncées en première page du Figaro ou de l’Aurore, et reviendrons sur la riviera apercevoir les premiers vacanciers descendus du train Paris-Lyon-Méditerranée pour découvrir la promenade des anglais et l’anisette.

Nous aborderons l’invention du vêtement kaki, des costumes en lin ou en seersucker, la démocratisation du Panama, ou encore l’adoption du style Navy, entre autres sujets d’interets…

Nous parlerons beaucoup d’aventure et un peu de vêtements, sur les traces fictives de Phileas Fogg ou celles bien réelles des centaines d’écrivains ayant tentés l’aventure orientale, de Stendhal à Stephan Zweig. Et nous plongerons avec délice dans les souvenirs des hommes ayant tenté de rallier, chapeau bien vissé sur la tête, Bagdad ou Saigon depuis Paris ou Genève, en des temps incertains ou les routes faisaient plus que défaut. 

D’ici là, un membre de notre équipe voyage en ce moment en Inde, où il en profite pour prendre des notes et commencer à rédiger toute cette prose, qui nous occupera quelques temps. Vous pouvez d'ailleurs le voir en couverture de cet article déambuler dans les rues d'Udaipur à la recherche de choses à vous raconter. A très bientôt !

F.McKenzie

Vous aimerez peut être aussi

PanamaPochette soieCravate lapin

Nos Panamas d'Equateur             Des pochettes estivales            Quelques nouvelles cravates

Suivez-nous