Trois combinaisons de couleur que l'on ne voit pas assez

Mar 21, 2014

Monsieur London

Nous nous en sommes déjà plaints ici sur Monsieur London, les français ont une forme particulière de daltonisme qui ne leur fait voir que 3 couleurs : le noir, le bleu marine et le beige.

L'idée de ce petit article est double :

1) leur rappeler qu'existent aussi toutes les autres

2) leur mettre le doigt (l'index, a priori) sur 3 combinaisons particulièrement sous-exploitées dans nos contrées mais pourtant si justes et pertinentes sous nos lumières

Trois combinaisons de couleur que l'on ne voit pas assez, qui vous vont pourtant très bien...et qui peuvent s'associer facilement à ce que vous avez déjà

(crédits photos : stayclassicblog.com et http://mayorroma.tumblr.com)

Camel + noir

Le camel (marron + jaune), et sa variante le cognac (marron + rouge) sont les grands mal aimés de la garde robe française, qui leur préfère des beiges éthérés et des marrons fades à une seule dimension.

Camel + noir, la rotondité d'une petite châtaigne d'automne sur la froide ardoise d'hiver, c'est pourtant divin :

Camel + noir

Marron + bleu

Ou le fameux mythe (que je n'ai jamais vraiment compris) des deux couleurs "ennemies" (pourquoi, pourquoi, pourquoi ?).

Le bleu et le marron, c'est l'équilibre naturel de la terre qui rencontre la mer. Et vice et versa.

Le bleu et le marron, vous les avez devant les yeux votre vie durant*, il serait temps de commencer à essayer de les marier.

Bleu + marron

Bleu + rouge

Ou comment 2 des 3 couleurs primaires s'épaulent l'une l'autre pour se renforcer et rendre l'autre plus belle (à l'inverse d'un rouge marron par exemple, ou chacune annihile sa voisine. Et je n'ai pas dit Benny Hill).

Bleu + rouge

* sauf si habitez à Grigny

Faites-moi plaisir, le prochain vêtement (ou accessoire) que vous achetez, prenez du camel ou un (beau) rouge, prenez une photo et envoyez-la au blog, qui transmettra.

Stéphane

Stéphane est nouveau venu sur le blog. Outre ses livres, chroniques radio et conférences, il est connu pour aimer l'odeur du cirage à chaussure, les canapés Chesterfield, le Cabernet Franc, la haute-fidélité des années 1959 à 1978, les tâches de rousseur, les road-trips inconfortables en cabriolet et toute l'Italie.
Retrouvez-le sur son site : www.spikeseduction.com, et si vous aimez les # et les @, sur sa page twitter : https://twitter.com/SpikeSed
Vous aimerez peut être aussi.

Gants de conduitePhotographe 1920Monsieur London

Notre selection de gants.       Les bouffons et la fashion week.      Monsieur London dans GQ.

Suivez-nous